On vieillit, on agit

pour habiter notre vieillesse

 

Le Forum Habitats est un projet d’innovation sociale lancé en octobre 2020 par Un et un font mille et son fondateur François Grisé, en collaboration avec le Goethe-Institut et l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère de l’Université Saint-Paul.

 

Ce mouvement citoyen, artistique et scientifique donne une voix aux personnes ainées. Le Forum Habitats met de l‘avant des actions entourant les réalités et les enjeux du vieillissement. Il stimule la réflexion et encourage l’action en posant cette question urgente:

comment voulons-nous habiter notre vieillesse ?

 

Pour y répondre, le Forum Habitats propose une série d’initiatives multidisciplinaires dont la réflexion et les actions portent sur l’habitat comme lieu physique, individuel, social et collectif.

Briser les silos

 

HABITATS veut briser les silos entre les savoirs. HABITATS incorpore, au même creuset, les savoirs scientifiques et empiriques; ceux liés à l’imagination et au processus artistique, ainsi que les savoirs populaires incarnés. Pour ce faire, le forum rassemble des acteurs des milieux artistiques et scientifiques qui s’intéressent à cette réalité du vieillissement.

 

Il veut aussi – peut-être, surtout – donner le temps et l’espace à des femmes et des hommes de tous âges qui, sans être des spécialistes, ont envie de réfléchir collectivement autour de ces questions.

 

Architecture des savoirs

 

HABITATS n’est pas une rencontre en format conférence où des gens viennent écouter des détenteurs de savoirs. Il s’agit plutôt d’un espace actif de réflexions pour créer une forme d’architecture des idées, vivante, évolutive et propulsée par tous ses intervenants.

 

C’est pourquoi sa conception et sa réalisation prendront leurs sources dans les processus du design participatif (codesign); un mode opératoire où toutes les parties impliquées participent à la création du processus de réflexion et de création. Il s’inspirera aussi des méthodes et principes de réflexion du design spéculatif (fiction design). Une façon de matérialiser la réflexion de façon concrète en imaginant des visions du futur, qui nous permettent de mieux saisir le présent.

 

Diffuser pour impliquer et éduquer

 

HABITATS se veut aussi une agora décloisonnée. Ses questions, ses réflexions et ses savoirs deviendront accessibles au grand public « en temps réel ».

 

Pour ce faire, nous créerons une plateforme de diffusion qui rendra publiques les différentes étapes et volets du forum. Nous partagerons les savoirs par des œuvres d’art, des publications compréhensibles et des formes d’information accessibles et vulgarisées.

 

Cette intention de rendre accessibles et de communiquer les savoirs est au cœur d’HABITATS; pour inclure, éduquer, informer et donner aux gens ordinaires le sentiment du pouvoir d’agir devant ces réalités et ces questions.

 

Un processus inscrit dans le temps

 

HABITAT s’étendra sur une période de trois ans. Il comportera un moment de rencontre initiale (octobre 2020) et trois forums annuels en grand groupe (octobre 2021, 2022 et 2023). Ces moments de rencontres seront l’occasion de se réunir pour préciser les axes de questionnement, de réflexion pour les actions, les projets  – artistiques, scientifiques, « communautaires » – en lien avec ces axes.

 

Ces projets seront menés au fil de l’année entre chacun des forums annuels. Les forums, seront l’occasion de faire le point, de préciser et d’affiner la réflexion. Ils seront aussi l’occasion de partager et rendre accessible au grand public les résultats du travail au cours de l’année.

 

Prendre le temps ensemble

 

Nous croyons qu’il est primordial de réunir un assemblage de femmes et d’hommes qui permet la réflexion active dans un format non académique. Il est primordial de nous donner ce temps d’idéation collective pour casser la posture « spécialiste » devant ces questions.

 

Avec HABITATS, nous voulons créer une agora populaire qui s’inscrit dans la durée. Car nous croyons qu’il faut avoir la patience de rester face aux questions assez longtemps pour laisser naître des idées vraiment nouvelles. Des idées qui brisent la solitude, le tabou et l’isolement du déni; des idées qui remettent en cause le statu quo; des idées qui, nous l’espérons, nous redonnent une forme de pouvoir d’autodétermination pour habiter notre vieillesse avec imagination et liberté.

bruyere.jpg
goethe.png
percolab.png